dimanche 26 juin 2016

Le Vieil Armand le 23 juin 2016

petit topo du jour de Michèle

   Malgré 20° dès 8 heures du matin, les 19 randonneurs se sont entassés dans seulement 4 voitures pour rejoindre Hirtzenstein : besoin de chaleur !!!.
   Dès le départ, le ton est donné, ça monte et ce sera comme çà tout le matin pour arriver au col de Silberoch, 956 mètres, mais heureusement par la forêt et à l'ombre.
   Beau temps oblige, le pique-nique se fera en plein air, à proximité de la ferme auberge de Freustein, face à un paysage grandiose en prime : la chaîne des Vosges dont le Grand Ballon.
   Déjà nous reprenons la route pour gagner Hartmannswilkerkopf ou Vieil Armand, lieu hautement symbolique où 12000 soldats sont tombés durant la première guerre mondiale, nous  traversons le cimetière militaire comprenant seulement 1264 croix pour les soldats français identifiés, nous montons jusqu'à la croix sommitale illuminée en béton armé de plus de 20 mètres de haut. Et c’est là que les choses se compliquent : même si André a coupé sa mèche de cheveux, même s'il a reconnu la rando avec Alain (c'était par temps de pluie, avec le brouillard et en sens inverse), nous ratons le monument en bronze du 152 RI où par temps clair on peut voir la Forêt Noire et exceptionnellement les Alpes Bernoises,  pour nous engager dans une descente périlleuse au plus près des tranchées, des abris et fortins bétonnés, nous confrontant avec la dure réalité vécue et subie par nos poilus.
   Mais pour André, toujours aussi imperturbable, pas d'affolement, nous allons retomber sur nos pieds. En effet, nous rejoignons le sentier emprunté le matin et toujours à couvert sous les arbres, nous regagnons les voitures.
   Belle randonnée : paysages vallonnés et verts à peine brumeux dans le lointain, sentiers confortables bordés de digitales; vraiment la randonnée à faire aujourd'hui où le thermomètre a affiché plus de 30°.