Sentiers MPT Pont de Roide

jeudi 28 janvier 2016

Dampjoux-Bief-les Santans le 28 janvier 2016

Le topo de Michèle pour 11,5 km d'une balade sympa :

    A Dampjoux, Claudine et Guy, faisaient le pied de grue sur le pont enjambant la Barbèche afin d'éviter qu'aucun des 42 randonneurs ne rate le point de départ.
Balade cool sur les bords du Doubs, via Bief, avec sa croix du 16ème siècle (particularité : double face) jusqu'à l'usine hydroélectrique de Liebvillers (avec ses gros tuyaux qui amènent l'eau par voie souterraine depuis le barrage du Grosbois, commune de Soulce-Cernay) avant de traverser le pont qui surplombe le Doubs et monter du côté de Liebvillers par un sentier qui serpente à travers bois.
En cours de chemin, petite variante suggérée par Yvonne, gagner la cascade du Bief, où des lutins se cacheraient sous les fougères. Les avez-vous vus ?
Au pied de cette cascade, 1 petite clairière et 2 petits étangs, endroit propice pour faire une pause et partager petits gâteaux et boissons chaudes.
Le retour se fit par l'ancienne voie de chemin de fer jusqu'au barrage de la centrale hydroélectrique de Dampjoux qui nous permit de regagner la bonne rive et de finir ce joli parcours juste avant la pluie.





















jeudi 21 janvier 2016

Le Bois de Bambe le 21 janvier 2016

Le commentaire de Michèle pour cette jolie sortie de 9,6 km....

   La semaine dernière "Bois brûlé" ok, mais aujourd'hui "Bois de Bambe" ça inspire quelqu'un ? pas vraiment; et pourtant secteur tout près de chez nous, mais complètement méconnu pour la majeure partie des 37 randonneurs.
Ajoutez à cela, un soleil radieux, une neige qui sublime le paysage et nettoie les chaussures (il nous l'avait promis).
Et pour compléter ce majestueux tableau : de nombreux points de vue jalonnent le circuit. Au départ : la localité de Voujeaucourt, les murs de Belchamp et le pays de Montbéliard jusqu'à la chaîne des Vosges, puis depuis l'Eperon où nous avons fait la pause gourmande, vue sur Mathay et son clocher comtois, vient ensuite Mandeure et la cheminée de sa papeterie qui fume à l'horizon, pour terminer par le sentier ludique de la "côte roux" que, les 'tamalous' que nous sommes, ne manqueront pas de faire découvrir à leurs petits-enfants.
Un bon point bien mérité pour Jean-Yves.



Quelques clichés au matin avant la randonnée !
























Biche oh ma biche ! !