dimanche 17 novembre 2019

Ecurcey le 14 novembre 2019

  Malgré des prévisions météorologiques alarmantes, André a maintenu la balade au départ d'Ecurcey, et comme il a eu raison. Certes il faisait frais et gris mais le ciel n'est point tombé sur la tête des 32 randonneurs qui avaient répondu : présents.
  Tel un troupeau, nous voilà partis à travers champs et pâtures, il fallait lever la jambe pour passer allègrement les clôtures électriques. C'était plus cool dans la forêt quoiqu'il fallait encore jongler avec la gadoue et qu'il manquait un rayon de soleil pour sublimer les mordorés de l'automne.
  Par le finage nous gagnons Blamont où les grands enfants que nous sommes ferons une pause à l'espace loisirs des Combottes avec pour récompense un délicieux gâteau aux énormes pépites de chocolat confectionné par Mathilde qui n'est point revenue...
  Faudrait voir à ne pas prendre froid, aussi très vite nous laissons le village derrière nous pour gagner le plateau du Lomont et profiter, en faisant un tour sur soi-même, du panorama qui se déroule à l'infini : les Vosges enneigées ou plutôt ennuagées font face à Roche d'Or.
  Reste une dernière petite forêt, où un géo-trope XXL fait saliver les amateurs d'omelettes avant de fermer la boucle comme nous l'avions commencée, par les pâtures et les clôtures.
  Au fait, le sexagénaire et demi du jour, je vous donne quelques indices : il est très grand, il a un prénom composé... vous avez trouvé ? zut c'est trop tard pour lui faire la bise.
  Il aurait été dommage de ne pas profiter de ce grand bol d'air ! Merci à André (bon baromètre) et Mathilde pour cette belle sortie campagnarde menée tambour-battant en vue de rentrer avant la nuit ou le déluge ? Faudrait voir à pas tenter le diable : il neige à Lyon.
Michèle









samedi 2 novembre 2019

Autour d'Héricourt le 31 octobre 2019

La balade de Jacqueline...




samedi 26 octobre 2019

Fêche l'Eglise le 24 octobre 2019

  Nous étions un nombre certain ou un certain nombre entre 30 et 40 randonneurs au départ du parking de l’Eglise Saint- Valère de  Fêche l’Eglise, nous sommes au NORD le NORD de la Franche Comté dans le territoire de Belfort.
  Météo très correcte ciel bleu avec une légère brise, le temps idéal pour se lancer sur le 11,5 km  de cette belle balade (que certains avaient décidés de faire en manches courtes) qui va nous amener entre prairies et forêts et au milieu d’une multitude de champignons , Nébuleux, Géotrope, Gris de sapin et Inversa  jusque au village de Lebetain bien connu pour ses événements de l’an 2000, village que nous traversons en direction de  St Dizier l’Evêque que nous laisserons en dessous de notre périple pour rejoindre par un léger dénivelé de 200 m en pleine forêt  notre point de départ.
Michel D























samedi 19 octobre 2019

Mille Etangs par Beulotte-St Laurent le 17 octobre 2019

  La région des 1000 étangs, la découvrir en automne sous un soleil radieux, le rêve ! raté pour aujourd'hui, faudra se contenter d'un ciel bas et gris, de beaucoup d'humidité pour finir par une pluie fine et incessante : un régal pour les escargots, les champignons, la nature mais pas vraiment le pied pour les 27 randonneurs qui débarquent heureusement bien chaussés à Beulotte Saint Laurent, joli village à proximité de Servance.
  Les 1000 étangs, zone de 220 km 2, au Nord de la Haute-Saône, composée à l'origine de tourbières dont l'extraction de tourbe dès le Moyen-Age engendra l'apparition de nombreux étangs que côtoient des prairies humides égayées de fougères, bruyères, genets... des forêts abritant des chênes, hêtres, sapins, bouleaux... de ruisseaux l'Ognon, le Breuchin..., l'ensemble parsemé de hameaux pittoresques et nuancé par les premières couleurs automnales : au vert omniprésent ajouter un camaïeu jaune orangé et le rouge vif des amanites tue mouche à ne dévorer qu'avec les yeux !
  Guidés par Pierre et son binôme Alain, le matin, par le circuit des étangs nous aurons plus de macadam que d'étangs, mais à 11 h en pleine forêt, nous serons récompensés par un délicieux gâteau confectionné par Marie-Jo et aux alentours de 13h par un cadre idyllique : lieu-dit Les Rouillons, très prisé des pêcheurs qui taquinent la truite et aujourd'hui par 2 groupes de randonneurs vosgiens qui squattent l'endroit. Pas de souci, ça ne manque pas d'espace, seulement de soleil pour casse-croûter face aux étangs où se mire toute la flore environnante.
L'après-midi, les étangs sont là, mais très vite la pluie fait aussi son apparition. Dès lors, bien chapeautés, il faut surtout être attentifs où l'on pose les pieds, les chemins sont détrempés et boueux (les débardeurs sont passés avant nous) et le paysage grandiose qui nous entoure perd toute sa magie dissimulé par la grisaille qui a pris possession des lieux. Quel dommage !
Merci à nos guides pour cette belle balade à travers une infime partie de cette fascinante région surnommée la Petite Finlande, mais météo oblige, il est l'heure de tronquer la Beulotte et ses 1000 étangs contre un 1000 de belote bien au sec.
Michèle