vendredi 13 mai 2022

Ouhans le 12 mai 2022

Départ matinal de la MPT pour la Source de la Loue;

A notre arrivée à 7 h 45, Jacqueline et Jean-Paul sont déjà là, prêts à partir, Alain, Marie-Claude, Dédé K et Yvette arrivent peu après, à 8 h, sonne l’heure du départ.

Nous arrivons à Ouhans où nous attendent Lili et Patrick ; nous attendons encore quelques retardataires, qui, renseignements pris, sont encore dans leurs pantoufles.

Jean-Michel et Jean-Paul les attendent sur place, alors que le reste de la troupe décide de partir pour prendre un peu d’avance pour l’ascension vers le belvédère de Rénédale;

Jean-Michel et les autres randonneurs (on ne cite pas de noms!) nous rejoignent bien vite (ils ont dû mettre le turbo car notre attente est courte, même pas le temps de finir une partie de Tarot avec Alain)

Nous contemplons alors le magnifique paysage sur les gorges de Nouailles et le village au loin de Mouthier-Haute-Pierre.

Apprécier notre belle région, on ne s’en lasse pas.

Le temps étant un peu menaçant, nous renonçons à faire le crochet par le belvédère des moines et descendons directement vers Mouthier, en effet le vent se lève et nous craignons la pluie, voire l’orage.

Quelques photos dans ce magnifique village où nous traversons la Loue et son eau cristalline.

L’estomac dans les talons, nous nous empressons de rejoindre le lieu de Pique-nique où chacun choisit sa table, ombre ou soleil.

Ni une, ni deux, quelques courageux décident d’accompagner la bouteille de blanc et vont se rafraichir dans l’eau. L’an prochain, c’est sûr, rendez-vous est pris pour prendre les maillots de bain pour une baignade complète.

Puis après une montée pour faire la digestion, nous repartons pour la grotte des faux monnayeurs; la descente est scabreuse, mais chacun reste bien concentré.

Puis nous longeons le fil de la Loue, au gré des cascades, bassins, dans une palette de couleurs mélangeant les bleues de l’eau et les verts des arbres, éblouissant. Le profil est escarpé et montées et descentes se succèdent.

Puis nous arrivons à l’apothéose de notre randonnée, la résurgence de la Loue ; quelques gouttes de pluie nous accompagnent, mais rien de bien méchant ; la météo a été parfaite.

Nous sommes même en avance sur l’horaire et décidons donc de nous rafraichir devant une bonne bière, l’ambiance est joyeuse et au moment de régler, il n’y a plus de note : notre retardataire avait décidé de se faire pardonner l’attente du matin : nous, on avait déjà oublié !! Merci à lui !

Agnès D