vendredi 11 septembre 2020

Le lac Moron du barrage du Châtelot au saut du Doubs le 10 septembre 2020

 8 h 45, 25 ou 27 ou 29 randonneurs (je n’ai pas compté mais tout le monde est rentré, pas de perte)sont au départ dans la fraîcheur du matin.On accueille une nouvelle randonneuse Bernadette ; bienvenue à elle.

  Direction Le Pissoux. Mais c’est où Le Pissoux ???? Ça y est, j’ai trouvé juste en dessous du Barboux mais vraiment dessous . Descente vertigineuse, les freins chauffent.Je verrais bien une étape du Tour  “barrage du Châtelot – Le Barboux”,ça vaut bien les virages de l’Alpe d’Huez, mais bon la route est trop étroite.Et devinez, ça continue de descendre;je crois que personne n’a compté les marches tant on était occupé à regarder où on mettait nos pieds.Joli sentier le long du Doubs,mais ciel, encore un loup:il va falloir traverser la rivière.On est gâté, il n’y a pas beaucoup d’eau et on arrive en Suisse en passant le gué et en sautant sur des ronds à fleur d’eau sans se mouiller les pieds.Une victoire pour Christine et Jean: ce n’était pas leur tasse de thé.Nous cheminons sur le sentier du bord de la rivière tout en admirant le paysage, les hautes falaises,le Doubs toujours là au niveau bas qui découvre les rives caillouteuses. Nous voici au Saut du Doubs, qui ne saute plus, cause sécheresse. Notre hôtel nous attend avec bancs, tables, toilettes, le luxe quoi.Retour par le Saut du Doubs où des téméraires plongent ou sautent depuis les rochers dans ce qu’il reste de la cascade.Gonflés les plongeurs !!!!!

Dernier loup: les escaliers à remonter. Chacun grimpe à son rythme sans rechigner.Nous voici au parking.Il faut encore rejoindre le Barboux, heureusement on a les voitures.Des noms me reviennent en mémoire Ruelle de la truite et Cabane des Robins des Bois.On y est passé. Superbe rando. Merci Alain et Marie-Claude (pour ses meringues)

Odile

































Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.